Les parcs nationaux Éthiopiens

Les plus beaux parcs nationaux d’Éthiopie

L’Éthiopie compte une vingtaine de parcs nationaux, mis en place depuis les années 1950 pour protéger des écosystèmes fragilisés par l’exploitation des ressources et le braconnage.

Que vous choisissiez de vous lancer dans un trek pour marcheurs confirmés ou dans une excursion en famille, c’est l’occasion de profiter de la nature environnante et de s’émerveiller devant l’époustouflante faune endémique qui peuple ces espaces préservés. Oiseaux, gazelles, autruches, babouins, colobes, phacochères, zèbres… la multitude de climats et d’altitudes crée des biotopes contrastés. Voilà qui fait de l’Éthiopie un véritable paradis pour les amoureux de la nature et les amateurs de panoramas à couper le souffle.

Vous aimeriez profiter de ces espaces incroyables, mais hésitez entre les parcs nationaux à visiter ? Laissez ce guide vous aider à trouver votre chemin vers le parc national d’Éthiopie qui vous conviendra le mieux.

Quel parc national d’Éthiopie visiter à tout prix ?

  • Le parc national du Simien est reconnaissable entre tous pour la forme déchiquetée du mont Simien et plus haut sommet du pays, le Ras Dashan. Il abrite des populations de babouins gelada, de loups d’Abyssinie et de bouquetins d’Abyssinie au cœur d’une nature superbe.
  • Le parc Abijatta-Shalla comporte deux lacs riches en pélicans, flamands roses, autruches dans les parties terrestres, et une foule d’oiseaux aussi divers qu’étonnants. Un véritable paradis pour l’ornithologie et l’observation d’oiseaux.
  • Le parc national de Nec Shar abrite le lac Chamo et le lac Abaya. Si le lac Chamo se prête à des excursions en bateau pour voir les crocodiles, hippopotames et oiseaux qui vivent sur ses rives, le lac Abaya comporte une ferme de crocodiles qu’il est possible de visiter. Les deux lacs sont séparés par une bande de terre surnommée le « Pont de Dieu ».

Panorama of rapids and waterfall at Awash river, Ethiopia

  • Le parc national de l’Awash, situé dans une zone volcanique, se trouve sur le chemin de la vallée du Rift. Il est célèbre pour ses sources d’eau chaude et abrite des colonies de babouins hamadryas, de gazelles, de dikdiks et d’oryx.
  • Le parc national de l’Omo se trouve dans la fascinante région des nations, nationalités et peuples du sud. Longeant la rivière Omo, il fait face au parc national de Mago, sur l’autre berge. Les deux parcs comportent des buffles, des éléphants et des phacochères au milieu d’un paysage de savane.

  • Le parc national du mont Balé est un endroit idéal pour les amateurs de trek et de marche. Il comporte un des plus hauts sommets du pays, le mont Batu. En pleine randonnée, vous pourrez peut-être apercevoir un loup d’Abyssinie, voire un des rares lions qui peuplent encore le pays.

Ces parcs font la richesse de l’Éthiopie car ils préservent des éléments qui rendent le pays si unique : ses panoramas majestueux et sa faune incroyable. Faire le choix d’accorder un peu de place à la nature lors d’un voyage dans un pays si riche en histoire, c’est comprendre que la culture éthiopienne est indissociable de ses paysages fascinants.

Nos voyages associés


4 jours / 3 nuits

Langano, Abyata & Shalla : escapade dans les lacs de la Vallée du Rift

À partir de 802€

Découvrir