Top 5 des lacs en Éthiopie

Beautiful Wonchi crater lake situated in Oromia Regional state in South West Shewa zone

Top 5 des lacs en Ethiopie 

En dépit de sa vaste superficie, l’Éthiopie est dépourvue d’accès à la mer. Toutefois, elle abrite de nombreux lacs et même quelques stations thermales. Un large panel d’activités y est disponible, même si la baignade est déconseillée dans la plupart des lacs. Entre randonnées pédestres ou équestres, promenades en bateau, observation des oiseaux et des espèces endémiques dans de magnifiques paysages, les lacs éthiopiens raviront les marcheurs et les passionnés du grand air. Remonter aux sources du Nil bleu, canoter au milieu des hippopotames, apercevoir le vol des flamands roses… c’est une véritable immersion au cœur de la nature qui vous attend près des lacs d’Abyssinie.

Pour vous aider dans votre choix d’excursion lacustre, nous vous proposons un top des 5 lacs éthiopiens incontournables.

Les plus beaux lacs d’Éthiopie

  • Le lac Tana, où le Nil bleu prend sa source, est le plus grand lac du pays. Situé non loin de la ville de Bahir Dar, il abrite près de 37 îles, sanctuaires et monastères. C’est l’occasion de faire du bateau sur le lac en observant les pélicans et les nombreux oiseaux, ou encore de se rendre jusqu’aux impressionnantes gorges du Nil bleu, dans une nature à couper le souffle.

  • Le lac Langano possède la meilleure qualité de l’eau en Éthiopie. Comme il n’y a pas de bilharziose (contamination parasitaire), il est possible de s’y baigner. Lieu de villégiature privilégié des citadins d’Addis-Abeba, beaucoup d’hôtels sont implantés sur ses rives. Il fait office de station balnéaire. Après une longue route, vous apprécierez un plongeon dans ses eaux rouges.

  • Les lacs Chamo et Abaya, sur le chemin de la vallée de l’Omo, ne sont séparés que par une bande de terre, le « pont du paradis ». Les bateliers du lac Chamo proposent des excursions sur l’eau pour observer les hippopotames et les immenses crocodiles qui s’ébattent au milieu d’une multitude d’oiseaux. Le lac Abaya, quant à lui, accueille une ferme de crocodiles, qu’il est aussi possible de visiter.

  • Le parc national Shalla-Abijatta accueille deux lacs tout aussi intéressants l’un que l’autre. Le premier, le lac Shalla, est profond de plus de 200 mètres. Outre les magnifiques forêts qui entourent ses rives, il alimente des sources d’eau chaude sulfureuse et abrite une population de pélicans blancs. Le lac Abijatta, quant à lui, est connu pour ses nombreuses colonies d’oiseaux. Ne ratez pas l’envol des flamands roses sur le lac.

  • Le lac Awassa, près de la ville du même nom, est entouré de marécages et de roseaux. Il est possible d’y faire des excursions en bateau pour observer la nature environnante. Le marché aux poissons attire beaucoup de locaux et de touristes. Attention toutefois aux marabouts, d’énormes oiseaux friands de poisson frais. Non loin se trouve le Wabe Shebelle, littéralement « la vallée des oiseaux », un jardin ornithologique. Si vous restez manger à la ville d’Awassa, pensez à déguster un poisson grillé pêché du matin.

Prêt à laisser les lacs d’Éthiopie vous émerveiller ?

Nos voyages associés


14 jours / 13 nuits

Danakil, Erta Ale, Lalibela : les trois merveilles de l’Ethiopie

À partir de 4059€

Découvrir